top of page

Le bi​la​n de compétences

 

Un peu d'histoire...

 

Le dispositif « bilan de compétences » a été adopté dans un accord interprofessionnel le 3 juillet 1991, après avoir été construit par les acteurs sociaux et les syndicats patronaux et de salariés sous la tutelle d’organisations telles que l’ANPE, l’APEC, l’AFPA, l’Éducation Nationale.

La loi n° 91-1405 du 31 décembre 1991 cadre le dispositif du bilan de compétences et en fixe l’objet. Il s’agit d’accompagner les travailleurs dans l’analyse de leurs compétences professionnelles et personnelles, leurs aptitudes et leurs motivations dans le but de définir un projet professionnel ou un projet de formation. 


 

Objectifs du bilan de compétences

 

Le bilan de compétences est constitué de trois étapes :

 

① Une phase préliminaire

 

Elle permet d’analyser la demande et le besoin du bénéficiaire ; de déterminer le format le plus adapté à la situation et au besoin ; de définir conjointement les modalités de déroulement du bilan.

Cette phase est une période d’accueil et d’information sur la démarche du bilan et permet de s’assurer de votre adhésion volontaire et de votre engagement.

 

② Une phase d'investigation

 

Elle permet au bénéficiaire soit de construire son projet professionnel et d'en vérifier la pertinence, soit d'élaborer une ou plusieurs alternatives ;

Le recueil d’informations sur soi représente une phase d’investigation dans laquelle vous êtes accompagné. Nous étudions vos réalisations professionnelles et personnelles. Des outils d’évaluation tels que des questionnaires, des tests d’aptitudes et/ou des questionnaires de personnalité sont utilisés pour vous aider à soutenir votre réflexion.

Les entretiens permettront, entre autres, d’établir une liste de compétences acquises qui seront classées dans un portfolio distinguant savoirs, savoir-faire et savoir-être.

 

③ Une phase de conclusions

 

Cette phase, par la voie d'entretiens personnalisés, permet au bénéficiaire de s'approprier les résultats détaillés de la phase d'investigation ; de recenser les conditions et moyens favorisant la réalisation du ou des projets professionnels ; de prévoir les principales modalités et étapes du ou des projets professionnels, dont la possibilité de bénéficier d'un entretien de suivi avec le prestataire de bilan de compétences. Ce temps de synthèse où l’élaboration d’un projet personnel, professionnel ou de formation tient une place prépondérante. C'est à ce terme que peut être élaboré un plan d'action.

 

Comment se déroule le bilan de compétences ?

 

Le bilan de compétences est réalisé sur une période maximale de 24 heures étalées sur environ trois mois. La durée peut varier selon vos besoins et être discutée lors du premier entretien.

Trois étapes caractérisent le bilan de compétences :

 

1- Dans un premier temps, une période d’accueil et d’information sur la démarche du bilan va permettre de s’assurer de votre adhésion volontaire de votre engagement.

 

2- Le deuxième temps du bilan est celui du recueil d’informations sur soi, il représente une phase d’investigation dans laquelle je vous accompagne. Vous êtes invité.e à citer des réalisations professionnelles et personnelles. Des outils d’évaluation tels que des questionnaires, des tests d’aptitudes et/ou des questionnaires de personnalité sont utilisés pour ​venir soutenir votre réflexion.

Les entretiens permettront, entre autres, d’établir une liste de compétences acquises qui seront classées dans un portfolio distinguant savoirs, savoir-faire et savoir-être.

 

3- La troisième et dernière étape du bilan correspond au temps de synthèse où l’élaboration d’un projet personnel, professionnel ou de formation tiennent une place prépondérante. C'est à ce terme que peut être élaboré un plan d'action.

 

Les outils disponibles pour la réalisation du bilan de compétences :

Au-delà de l'entretien, premier outil du bilan de compétences, les moyens ci-dessous sont à notre disposition. Leur utilisation n'est pas systématique ni obligatoire, ils se veulent un support de réflexion permettant de développer la connaissance de soi :

- Carnet de Travail

- Test de Personnalité (Sosie 2nde Génération - Inventaire de personnalité et de valeurs)

- Test d'intérêts professionnels (IRMR3 - Rothwell-Miller - 3e édition)

- Questionnaire des Valeurs Professionnelles (QVP - Donald Super)

- Evaluation du fonctionnement cognitif général (NV7 ou DAT ou Raven's 2)

- Parcoureo, plateforme en ligne donnant l'accès à plus de 1 260 fiches descriptives de métiers (Fondation JAE)


 

Le bilan modularisé

En 2015, le Fonds Paritaire des Sécurisations des Parcours Professionnels (FPSPP) a souhaité expérimenter une démarche de modularisation du bilan de compétences dans le but d’associer le bilan à la prestation au Conseil en Évolution Professionnelle (CEP). Il s'agit d'un bilan de compétences « adapté à la situation de la personne, à son besoin et à son degré d’autonomie ainsi qu’à sa problématique d’évolution professionnelle ».

Le nombre d'heures dépend de la situation et la demande du bénéficiaire.


 

A qui s'adresse le bilan de compétences ?

 Le bilan de compétences s'adresse à toute personne active : salarié.e.s, demandeur.e.s d'emploi, salari.e.és du secteur public (agent.e.s non titulaires, fonctionnaires).

Il est accessible aux personnes en situation de handicap.

 

Mise en œuvre du bilan de compétences :

Si vous êtes salarié.e, le bilan de compétences peut être réalisé :

- sur votre temps de travail (avec accord de votre employeur),

- hors temps de travail (sans obligation particulière à l'égard de l'employeur).

 

Si vous êtes demandeur.e d'emploi :

- il suffit de vous adresser à Pole Emploi, à l' APEC ou à Cap Emploi. 

 

Si vous êtes en arrêt de travail :

Le bilan de compétences, comme la validation d'acquis des expériences (VAE), peut être réalisé pendant votre arrêt. Il s'agit alors de prévenir votre Caisse Primaire d'Assurances Maladie (contact tel 3646) afin de formuler une demande d'autorisation d'absence.

 

Financement du bilan de compétences

 

  • Financement par votre Compte Personnel de Formation (CPF) 

Chaque travailleur dispose d'un compte personnel de formation qu'il peut mobiliser pour suivre une formation de son choix. Le bilan de compétences est un dispositif inscrit dans ce cadre. Les informations relatives à votre compte sont accessibles sur la page suivante :

 MonCompteFormation.gouv.fr

 

  • Financement par l'employeur

Le financement d'un bilan de compétences peut être assuré par l'employeur, dans le cadre du plan de développement des compétences de l'entreprise ou d'un congé de reclassement. Une convention tripartite viendra cadrer cette intervention et préciser les différentes modalités (objectifs, contenus, moyens, durée...).

En amont de cette démarche, le consentement du salarié est indispensable. Il bénéficie d'un délai de réflexion de 10 jours pour préciser son acceptation et remettre la convention signée.
 

  • Autofinancement

Dans le cas où vous ne disposez pas de crédit suffisant sur votre CPF, vous avez la possibilité d'autofinancer votre bilan de compétences. 

Dans ce cas, veuillez directement vous adresser au cabinet.

Délai d'accès

Après validation de votre choix d’organisme, nous vous accompagnons dans la mise en place du financement (CPF, employeur, Pôle Emploi, Cap Emploi…). A compter de la conclusion du contrat, le bilan de compétences démarrera dans un délai maximum d’un mois.

Conformément à la loi Hammon nᵒ 2014-344 du 17 mars 2014, vous disposez d’un droit de rétractation de 10 jours pour tout contrat conclu avec un organisme de formation (contrat conclu sur site, à partir de la date de sa conclusion).

Modalités d'évaluation

  • Questionnaire de satisfaction et entretien de fin de bilan à l’issue de la prestation

  • Entretien de suivi à 6 mois (inclus dans le forfait)

Sur rendez-vous

La certification Qualité a été délivrée au titre de l'action Bilan de Compétences

Accessibilité aux personnes en

situation de handicap

Témoignage :

" Le bilan m'a beaucoup apporté tant sur ma personnalité que sur mes compétences professionnelles. Bilan très positif, formatrice très à l'écoute et qui a su m'aider à me poser les bonnes questions pour me permettre d'avancer". Cécile L.

Indicateur de résultat : ici 

En cas de réclamation, veuillez cliquer ici 

bottom of page